• ELYTROPLAN de Charles de Rougé au 1/66

    Présentation et planches de l'Elytoplan de Charles de Rougé sur mon site dédié à mes créations au 1/66 :

                                               www.criquetaero.fr

    Bons vols.


    votre commentaire
  •  

            EXPOSITION A PALAVAS LES FLOTS 2018EXPOSITION A PALAVAS LES FLOTS 2018

    Première exposition de l'année, les 11 et 12 féVrier2018, au 15ème Salon de la Maquette à Palavas Les Flots.

    Ce fut l'occasion d'étrenner mon matériel d'exposition cogité pendant l'hiver, et de faire connaitre mes sites, en particulier le dernier, dédié tout spécialement aux" beaux avions français": www.criquetaero.fr.

    Du 10 au 12 février, vous avez été 191 à visiter mes blogs et 563 pages ont été parcourues  C'est un signe d'encouragement formidable à poursuivre cette belle aventure et, surtout, à vous la faire partager.

    Je vous en remercie.


    2 commentaires
  •                                       www.criquetaero.fr

    C'est l'adresse du nouveau blog que je vous propose. Il est consacré, exclusivement, à mes créations de maquettes en papier d'avions français, avions pour la plupart méconnus.

    Vous y retrouverez non seulement mes créations précédentes, mais aussi  ma dernière maquette:

                                                                      le Dewoitine D338.

    C'est la plus imposante de mes créations au 1/66 avec ses 44cm d'envergure et ses plus de 300 pièces regroupées sur 8 planches à télécharger gratuitement!

    L'intéret croissant que vous portez à mes cogitations est une source d'encouragement dans la démarche que j'ai entreprise. Je vous en remercie.

     

     Ce blog criquet11.eklablog.fr continuera à exister mais sera réservé aux autres modèles que je suis amené à assembler pour mon plaisir, et ce, toutes catégories confondues.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Mon blog fête son quatrième anniversaire.

    La moyenne des visites augmente régulièrement. Elle est d'une trentaine par jour, pour une cinquantaine de pages parcourues quotidiennement.   C'est une immense source de satisfaction et d'encouragement de continuer à faire vivre ce blog et partager, ainsi, ma passion.

    Pourtant, je me suis souvent demandé si ce n'était pas du pur masochisme de ma part de passer autant de temps à dessiner les planches de mes modèles pour les proposer ensuite gratuitement sur internet, sans oublier la présentation que j'en fait sur ce blog.

    A la réflexion, je ne le pense pas. J'ai commencé à participer à des expos et de susciter la curiosités des visiteurs est une immense source de plaisir. "C'est en papier? Comment vous faites?  Est ce un loisir que tout le monde peut pratiquer? Pourquoi le choix d'avions français à cette échelle? Ou peut' on se procurer des maquettes en papier? etc, etc, etc".

    Alors je continu dans cet objectif de faire connaitre et (un peu) revivre, au travers de maquettes en papier originales, une partie, peu ou totalement,méconnue de l'histoire de notre aviation française.

    Je réfléchi, d'ailleurs, à un nouveau blog qui lui serait exclusivement dédié.

    Le clinogyre d'Odier et Bessiere m'a servi de "galop d'essai" concernant la façon dont pourraient être présentés mes modèles, en accordant une plus grande part au volet historique et aux sources documentaires trouvées.

    L'échelle du 1/66 continuera à être mon "standard" pour des raisons maintes fois évoquées, mais il n'est pas exclu que je dessine quelques maquettes au 1/33, dans la mesure ou j'aurais une documentation suffisante pour satisfaire le plaisir que j'éprouve à pousser le soucis du détail à son maximum. Je suis quand même un peu maso....

    Alors, en espérant susciter toujours autant de curiosité de votre part, je vous dis un grand merci et vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année.

                                                                            A L'AN QUE VEN!

     

     

     


    2 commentaires
  •  Pendant longtemps, j’ai utilisé des cartonnages de récupération comme renfort.

    Puis, lorsque je me suis lancé dans la conception de maquettes, la non homogénéité des cartonnages récupérés (texture, épaisseur….) est devenue rapidement un handicap, facteur difficile a prendre en compte lors du dessin des modèles.

    Je me suis donc mis en chasse, pied à coulisse en main, pour dénicher le cartonnage qui conviendrait le mieux. Je l’ai trouvé sous la marque CANSON :

    Il s’agit de feuilles de bristol blanc de références :

    3148954542065  épaisseur 0.5mm

    3148957042500  épaisseur 1mm

    Bien sûr ces feuilles de bristol de qualité supérieure ont un prix (de 3 à5€ la feuille), mais leur dimension de 50 * 65cm offre déjà une belle surface à utiliser pour satisfaire les besoins de plusieurs modèles de bonnes dimensions.

    Le chiffre » rond» de leur épaisseur est une aide précieuse dans la phase conception, d’autant plus que je suis partisan de structures rigides pour « l’âme « de mes modèles. Je fais appel, pour mes assemblages, au bon vieux système de languettes et d’encastrements (le système « tenons et mortaises » cher aux menuisiers).

    Cela constitue un ensemble rigide et manipulable avant collage (avec précaution quand même), sous réserve que ces ajustements soient réalisés avec soin.

    Et c’est là que je vous livre une astuce qui vous fera gagner beaucoup de temps.

    La solution vient des limes cartonnés de manucure dont l’épaisseur est parfaitement adaptée à la finition des encastrements pour des tenons de 1.08mm (0.08mm pour le patron et 1 mm pour le carton*). Il suffit de leur faire faire un simple aller et retour dans les encastrements pour que ceux-ci soient exactement à la bonne dimension.

    Autre avantage, vous pouvez en adapter la largeur de la lime au besoin, à l’aide d’une (vieille) paire de ciseaux (sacrifiés pour l’occasion car fil de lame et abrasif ne font pas bon ménage !).

    DE L'USAGE DES LIMES CARTONNEES DE MANUCURE....

     En arrière plan, un montage « à blanc » de la structure du Dewoitine D338 (un prochain modèle) assemblée en utilisant cette méthode. Tout est OK? il n'y a plus qu'à coller.

    *En ce qui concerne le papier, j’ai adopté le classique papier de photocopie 80g (épaisseur 0.08mm) pour les patrons des pièces de structure et du 160g de qualité supérieure (épaisseur 0.16mm) pour tous les habillages.

    Bons montages.


    votre commentaire
  • J'ai découvert, un peu par hasard, une publication en ligne gratuite: AEROMED à l'adresse suivante:

                                                                          /www.aeromed.fr

    Cette publication, à la présentation "très" soignée, est l'oeuvre du Dr. Simone M. BECCO.

    Les chroniques d' AEROMED sont ouvertes" à tous les passionnés d'air et d'espace quels qu'ils soient, à ceux qui ont une histoire à raconter, aux professionnels qui souhaitent parler de leur métier", pour reprendre la présentation faite sur son site.

    Quelques nouvelles d'ordre médicale (accessibles pour les non initiés dont je fais partie), ferment chacune de ces publications.

    Bref, rien que du très intéressant à lire. Un vrai régal que je vous recommande.

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires