• Ce blog est dédié à Georges CROS qui fut mon professeur de physique chimie au CEG CITE de Narbonne….dans les années 60/65….,il y a quelques années déjà !

    Cet homme remarquable nourrissait, et nourrit toujours, une passion particulière pour l’aéromodélisme.

    Au sein de la section CLAP locale (Centre Laïque d’ Aviation Populaire) qu’il animait, il donna le virus à quelques uns de ses élèves, dont j’eu la chance de faire partie. Il nous fit découvrir la joie de faire voler des modèles réduits construits de nos mains, rien à voir avec les "ready to fly" d'aujourd'hui!

    Ce fut d'abord des planeurs (vol libre) de plus en plus gros, puis le vol circulaire et l’émoi des  premiers concours et rencontres.

    Les études supérieures mirent entre parenthèses cette activité, mais le virus était bien ancré.

    Le soleil et le ciel bleu de la Cote d ‘Ivoire, ou je résidais début 80, le réactivèrent pour de nombreuses années.

    Passant, un jour, à proximité de l’aéroport d’Abidjan, j’entendis un « miaulement » qui éveilla en mois de merveilleux souvenirs. C’était celui du moteur d’un modèle réduit évoluant à proximité. En y regardant de plus près, je découvris une petite piste en dur autour de laquelle régnait une activité fébrile.

    C’est comme cela que je renouais avec le modélisme. Ce fut l’apprentissage du pilotage radio commandé, et les modèles succédèrent aux modèles, avec une attirance particulière pour les maquettes d’avion et les moto planeurs.

    Mon retour en France, début 2007, mis à nouveau entre parenthèses cette activité. Retraite prochaine aidant, j’espère pouvoir à nouveau m’adonner à cette passion.

    Parallèlement à cette activité, je découvris, en surfant sur le net, qu’une autre sorte de modélisme existait : le modélisme en papier.

    Je me souvenais avoir monté de tels modèles étant gamin, sans grand résultat d’ailleurs. Les seuls outils mis à notre disposition étaient des ciseaux à bouts ronds (pour ne pas se blesser) et de la colle en pâte au parfum d’amande amère qui avait l’avantage de ne pas salir les vêtements. Quand à son pouvoir collant, c’était une autre affaire… 

    Mon premier modèle en papier fut un car de police découvert, par le plus grand des hasards, sur le site  http://pierreg.free.fr/carton. Je le montais plus par curiosité qu’autre chose, mais je trouvais le résultat si sympa que j'ai enchainé avec la VESPA 400 proposée sur le même site. Il faut dire que c’est au volant de cette voiture que je fis mes premières armes (en matière de conduite comme d’amourettes). De plus, elle était de la même couleur : bleue !

    Je découvris sur le net des sites comme http://www.3dpapermodel.com.tw/ qui proposent des centaines de maquettes en téléchargement gratuit. Très vite je me lassais des maquettes simples et me lançais dans des maquettes de plus en plus compliquées, mais il faut dire que leur nombre est limité sur ce type de site.

    Je me procurais donc, auprès de commerces en ligne spécialisés, les modèles susceptibles d’assouvir ma soif naissante de construction. Ce fut ma période F1 au 1/24.

    Puis je renouais avec ma passion des avions avec des maquettes au 1/33.

    Le forum http://www.maquettes-papier.net/forumenpapier/ me permit d’échanger et de faire la connaissance de modélistes expérimentés en la matière et, tout doucement, une idée mûrissait en moi…créer mes propres modèles.

    Pourquoi ?  L’histoire de l’aéronautique française regorge d’appareils qui, faute d’avoir atteints une certaine notoriété, n'ont guère de chances d’atteindre un jour la grande diffusion sous forme de maquettes à monter en plastique.

    La maquette papier me semble un moyen d’y remédier.

    Ce fut le début d'une passion pour cette forme de maquetisme et je compte bien vous la faire partager.

    Vous saurez tout sur ma façon d’opérer : l’outillage, les astuces, les logiciels que j’utilise pour les dessiner.

    Mon but : vous faire partager ma passion certes, mais aussi, qui sait, susciter des vocations!

    DE L'ART ET LA MANIERE D'ABORDER UNE MAQUETTE »

  • Commentaires

    1
    Jean-Pierre LEMAN
    Mardi 28 Février 2017 à 20:47

    Bonsoir Philippe

    Je vois à la lecture de la présentation de ton blog que nous sommes passé par les mêmes armes

    J'ai fais parti du CLAP de la section de Poussan , tenue par le Garde champêtre de l'époque un certain "Milou"

    et fais aussi du vol circulaire avec un modèle si ma mémoire ne me fait pas défaut, qui s'appelais le "LARK" pas sur de l'orthographe;

    Il me faudra recherché dans mes archives s'il ne me reste pas encore certain plan de ce temps la;

    Bon vent à ton blog

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :