• A PROPOS DES SITES PIRATES.....

    Nul modéliste ne l’ignore : des sites, dits « pirates », proposent, en téléchargement gratuit, des modèles issus du commerce, donc, à l’origine, payants.

    Inutile de se voiler la face : nous sommes nombreux à visiter régulièrement ces sites. Les motivations sont multiples et variées, et je me bornerai à ne parler que des raisons qui m’amènent, personnellement, à les parcourir.

    D’abord la curiosité. On y découvre aussi bien des modèles piratés du commerce que des modèles proposés en téléchargement gratuit (les miens par exemple….). A ce sujet il faut noter que le site dont sont issus ces modèles  n’est que rarement (jamais) cité, ce qui serait la plus élémentaire marque de courtoisie.  Mais….passons.

    Personnellement, l’intérêt que je trouve à visiter ces sites, est de pouvoir se faire une idée de la qualité des modèles proposés dans le commerce.

    J’ai déjà fait l’achat de modèles à la couverture engageante mais au contenu inexploitable (dessin des planches révélant des erreurs flagrantes, mise en couleur on ne peut plus minimaliste etc).  Proposer à la vente de tels modèles relève de le la pure escroquerie.

    C’est d’ailleurs à la suite de telles déconvenues que j’ai décidé de créer une rubrique spécifique sur ce blog. J’y fais part de mes impressions à chaque acquisition de nouveaux modèles.

    A noter que j’ai aussi été confronté au cas inverse : un modèle de qualité à la pochette peu engageante. Par exemple : Le SNECMA Coléoptère de WAK ou le BREGUET XIV de FIFTERS.

    Pouvoir découvrir la façon dont a été conçu un modèle est particulièrement intéressant. De là à l’imprimer pour le monter….. Il faut reconnaitre que le rendu de l’impression est rarement au rendez vous. De plus, l’économie de quelques euros faite en égard au temps nécessaire au montage, ne justifie pas une telle pratique, du moins pour un modéliste digne de ce nom.

    D’ailleurs, j’aimerais bien avoir une idée du nombre de modèles issus de ces planches piratées,qui sont effectivement assemblés….

    A préciser que certains éditeurs ont trouvé une parade en utilisant des supports différents du traditionnel  A4 (Halinski par exemple). Tout le monde ne disposant pas d’une imprimante pour des impressions supérieures à ce format, l’impression d’un tel modèle ne présente que peu d’intérêt.

    Sur ces sites on trouve aussi quelques « repaints » de modèles anciens devenus introuvables. Je dois avouer que le résultat est souvent heureux, les outils graphiques ayant quelque peu évolué.  Cerise sur le gâteau : la redistribution des pièces est parfois au format A4 alors que le format initial était supérieur. Malgré le fait que je doute, malgré tout, de la légalité d’une telle opération, je ne pense pas que cela pénalise beaucoup l’éditeur. Donc….

    Si les éditeurs voulaient, un tant soit peu, contrer le piratage de leurs modèles, pourquoi ne donneraient ’ils pas la possibilité d’en feuilleter les planches comme cela se fait pour une certaine presse en ligne ? Quitte à ce que ces dernières soient protégées par  une surimpression en filigrane.

    Cela n’empêchera pas les sites pirates de continuer à satisfaire un certain type d’individus qui, à mon avis, passent plus de temps à empiler sur CD des modèles qui ne seront jamais assemblés que de temps passé au montage effectif de modèles.

     Les « vrais » modélistes, continueront à préférer l’original à la copie.

    « WIBAULT 283 T12 (partie 2/2)AERONCA C-3 au 1/66 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :