• Appareil robuste et simple d’emploi il fut construit à plus de 2000 exemplaires pendant la première guerre mondiale. Les Caudron G3 furent utilisés, au départ, pour l’observation et les réglages d’artillerie mais, très vite, on les chargea d’obus et de boites de flechettes qui étaient passés par-dessus bord le moment opportun. Il était propulsé par un moteur Le Rhone rotatif 80cv.

     

    DSCF0018DSCF0019

     

     

     DSCF0022

     

    Je me suis procuré ce modèle à l'adresse suivante   http://ecardmodels.com/  au prix de 5.50USD. C'est un modèle au 1/32 dessiné par Steve BUCHER.

     

    Plus un modèle et simple de formes, plus il est aisé de soigner les détails contribuant ainsi à la mise en valeur du modèle.

     

    Principales difficultés commune à ce genre de modèle : les poutres constituant le fuselage et le haubanage.

    Le modèle est constitué de 4 planches et d’une notice consistante en anglais.

     

    En ce qui concerne la notice elles est particulièrement détaillée (un peu plus que nécessaire à mon avis) et comporte des croquis et plans expliquant le montage du modèle. Il y a même des photos du modèle terminé ce qui mérite d’ètre mentionné car rare. D'autres photos sont aussi visibles sur le site.

     

    Malheureusement cette notice n’est pas en rapport avec les planches proposées. Tous les éléments ont été réduits à leur plus simple expression. Pour s’en convaincre, il suffit de voir comment sont représentés (ont devrait plutôt dire évoqués) les sièges et le réservoir de carburant. Impossible de faire plus basique.

     

    Visiblement le concepteur, en matière de conception d’avion, est un amateur au sens le plus noble du terme. Pour s’en convaincre il suffit de regarder la représentation du bord de fuite de l’aile. Celui-ci était constitué d’une corde à piano sur laquelle venait s’enrouler l’entoilage. La tension provoquée par le vernis appliqué sur la toile engendrait des ondulations régulières entre chaque queue de nervure. Cela n’a strictement rien a voir avec ce qui nous est proposé. On peut faire simple sans tomber dans le grotesque.

     

    Je pense aussi que les planches auraient mérité une mise en couleur un peu plus soignée pour la représentation de l’entoilage d’un appareil dont l’envergure est pratiquement le double de la longueur.

     

    Pour ceux qui voudraient quand même monter ce modèle je suggère comme pour le Voisin LAS de réaliser les poutres arrières en baguettes ceintrées (samba par exemple) puis teintées. La méthode préconisée qui consiste à les découper dans des épaisseurs de carton contre collées me semble bien osée quant au résultat que l'on peut escompter.

     

    J'ai aimé                         la notice et les photos

    J'ai moins aimé               le niveau de détail et la mise en couleur, plus que basiques

    J'ai pas du tout aimé       la représentation du bord de fuite de l'aile

     

    Comme je m'en suis déjà ouvert, je suis passionné par les avions Caudron. Il est vrai que j'ai toujours l' AIGLON au 1/33 "sur le feu" mais pour diverses raisons, je n'ai pas l'esprit à la conception actuellement. Il est fort probable que je m'attaque, après le l'AIGLON à la conception du G3, histoire de relever le défi! De toutes les façons, il fait partie de mes projets. 

     

    Dans l'immédiat,ces planches ont été rejoindre celles des modèles que je ne monterai jamais, elles ont eu quand même le mérite de m'avoir fait réver....un court instant. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique