• BLERIOT EXPERIMENTAL BE2e au 1/33

    BLERIOT EXPERIMENTAL BE2e

    C’est d'une cellule de Blériot accidentée remise en état, sur laquelle est venu se greffer un moteur de Voisin, récupéré lui aussi sur un appareil accidenté, qu’est issu cet appareil Britannique portant le nom de Bleriot expérimental, en hommage au travail du génial avionneur. La base fut jugée suffisamment saine pour subir un certain nombre d’améliorations jusqu’à la production de la version finale BE2e qui demeura en service, au Royaume Uni, jusqu’en 1917.

    GPM nous en propose la maquette au 1/33. C’est un modèle soigné dont la difficulté d’assemblage annoncée de 3/3 parait justifiée, vu le niveau de détail relativement élevé.

    On constate un certain nombre de similitudes avec la conception du Nieuport 11 du même éditeur, ce qui laisse penser qu’un même designer pourrait avoir sévi sur les deux modèles.

    Je suis en fervent adepte des modèles constitués d’une ossature rigide sur laquelle vient s’appliquer le revêtement, gage d’un montage à la géométrie respectée. Ainsi, les ailes sont en structure. Les gouvernes sont séparées permettant de donner un peu de vie au modèle.

    Le nombre de pièces est conséquent : pas moins de 16 rien que pour l’hélice, et je ne parle pas du moteur, bien détaillé.

    Même des marquages fournisseur figurent sur les pneus, c’est dire le soin apporté à la conception de ce modèle.

    Des gabarits sont proposés pour aider au montage des ailes en facilitant le respect de leur géométrie.

    La notice de montage est en trois langues : polonais, allemand et anglais et accompagnée d’un plan 3 vues.

    Les planches contenant les différentes pièces sont au nombre respectable de 12. La mise en couleur est minimaliste, sans aucun effet d’ombres ou autres. Dommage.

    8 planches de dessins et vues éclatées diverses devraient permettre de venir à bout du montage sans encombre.

    Des photos de la maquette figurent en première et dos de couverture ce qui donne une idée de l’allure de la maquette terminée et surtout prouve qu’elle est « montable ».

    J’ai aimé :

     -          la conception

    -          le niveau de détail

    -          les photos de la maquette montée

    -          la notice multilingue

    J’ai moins aimé

    -          le niveau de détails trop minimaliste

     

    En conclusion:

    Je pense que je me laisserai tenter par le montage de cette maquette…...le jour où j’aurais une vitrine susceptible d’accueillir des maquettes de cette envergure : 40cm cela commence à prendre de la place.

    « NIEUPORT 17 au 1/33YAK 3 au 1/33 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :