• CROISEMENT DELICAT D'UN SAUMON ET D'UNE AILE.

    Lorsque l’on se lance dans la conception de modèles, on se heurte souvent à quelques difficultés pour le développement de volumes comme, par exemple, celui d’une aile coupée par un plan.

    Ce fut le cas rencontré avec le saumon d’aile du DALOTEL.

     

    Ne disposant point de logiciel adapté en ma possession, la solution fut de passer par la géométrie descriptive pour déterminer le tracé du plan sécant à l’extrados et l’intrados de l’aile. Tout le monde n’est pas adepte de « descro », de plus,  c’est long, surtout si l’on veut obtenir un tracé précis.

     

    Travaillant actuellement sur un autre modèle nécessitant un travail similaire, j’ai imaginé une autre solution, moins élégante, mais qui est rapide et qui donne un résultant très satisfaisant.

    La qualité des photos est médiocre (je ne m’améliore pas à ce niveau), mais celles-ci restent compréhensibles, est c’est l’essentiel.

     

    DSC00039DSC00040

    Mise en forme du profil et exécution du plan sécant                 Elimination du "noyau" de l'aile

     

    La méthode consiste à réaliser une forme "en dur" de ce que l'on recherche. Pour ma part j'ai utilisé une chute de balsa, mais tout autre bois tendre fera l'affaire.

     

    On colle, de chaque coté d'une chute de dimension adaptée, les profils du tronçon d'aile. Attention: il s'agit du noyau de l'aile sans le revètement. Dans mon cas l'aile est rectangulaire, ce qui simplifie la tâche. On met en forme par poncage en affleurant les profils puis on colle à la colle à bois (ou tout autre colle au pouvoir collant limité) sur ce noyau une feuille de papier de l'épaisseur de celui qui sera utilisé in fine. Dans mon cas du 160g (photo 1 arrière plan).

     

    On délimite les contours du volume concerné par le plan sécant et en avant la poncette pour aboutir à la pièce au premier plan de la figure 1.

     

    Reste à récupérer le papier en éliminant délicatement le noyau en bois. Comme c'est du bois tendre, cela ne pose aucun problème.

     

    DSC00041DSC00042

    Extérieur du recouvrement                                                      Doublage en papier millimétré

     

    On prendra soin d'identifier l'extrados, cela évitera de se "mélanger les pédales" et l'on doublera le développement obtenu par du papier millimétré comme représenté ci-dessus.

     

    Retour à votre logiciel de dessin ou il est aisé de reproduire le contour obtenu, le quadrillage du papier millimétré facilitant grandement l'opération.

     

    DSC00043

     

    Et voila le résultat final. Bien entendu la qualité de celui-ci est liée directement au soin apporté à l'éxécution de la manip. qui vous prendra, tout au plus, une demi-heure.

    « J'EN REVAIS, JE L'AI FAIT.UN WAGON DE VOYAGEURS POUR MA LOCO. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :