• DE L'ART ET LA MANIERE D'ABORDER UNE MAQUETTE

    Ma philosophie en matière de construction est la suivante : « garder les meilleurs morceaux pour la fin ».
    Je m’explique : lorsque vous vous attaquez à une maquette à laquelle vous allez devoir consacrer un certain temps, il est nécessaire de conserver le plaisir du montage jusqu’au bout. Pour ma part, je réalise, en premier lieu, tous les sous ensembles (hélice, train, poste de pilotage…) que je range soigneusement au fur et à mesure de leur réalisation. Je termine toujours par le fuselage et les ailes sur lesquels viennent se greffer tous les sous-ensembles préalablement assemblés (c’est ma phase préférée). En procédant ainsi, on ne découvre l’allure générale de l’avion qu’à la fin du montage ce qui est assez grisant.
    Une autre des règles que j’applique est de travailler régulièrement. Il vaut mieux consacrer à son modèle une heure tous les soirs que plusieurs heures d’affilées. Cela évite la lassitude est entretien « la flamme ».
    C’est un peu comme le whisky. Un tous les soirs, c’est le bonheur (c’est mon passé africain qui ressort), les cumuler en fin de semaine, c’est la gueule de bois !

    « CONCEPTION DE MAQUETTES:LES BASES. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :