• HANRIOT HD2

    HANRIOT-HD2 0571L’ HANRIOT HD1 fut conçu comme possible remplaçant du NIEUPORT 17. La version marine HD2 se distingue de la version terrestre par un moteur plus puissant LE RHONE 9R, la forme de la dérive et son équipement d’une paire de flotteurs.

    Les planches sont minimalistes et pas mal de travail reste à faire pour améliorer un tant soit peu ce modèle. C’est ce que nous allons nous attacher à faire. Des vues éclatées (tout aussi minimalistes) accompagnent les planches et internet, en particulier, sera d’un grand secours pour la suite des opérations.

     

    De prime abord, on pourrait penser que ce modèle est destiné aux débutants, mais la mise en croix est particulièrement délicate à réaliser et demande une certaine expérience.  

     

    La protection des planches par un voile de fixatif est impérative. Malgré cela, tout marque (gras, colle à bois etc.) sur le gris.  Malgré le soin apporté, des retouches à la peinture grise ont été nécessaires. J’ai encore des progrès à faire !

     

     MOTEUR

    moteur

    J’ai utilisé celui du Morane qui est proposé gratuitement sur le site http://www.modele-kartonowe.com/morane/index.html

    Le niveau de détails est correct et est un peu plus élaboré que celui proposé. Les tiges de culbuteurs en cap 3/10 habillent la face avant et sont bien visibles à travers le capot moteur.

    FUSELAGE

    CAPOT MOTEUR

    capot

    Les ouvertures latérales seront ouvertes une fois le capot terminé.

    De fines bandelettes renforceront le collage des différents anneaux. L’intérieur sera peint en alu sale, de même que la cloison pare feu. A noter que le bas de cette dernière doit être ouvert et laisse apparaitre le moteur lorsque l’on regarde l’appareil par l’arrière. Je m’en suis rendu compte trop tard et réaliser cette ouverture à postériori, mais semblait un peu trop délicat. Tant pis pour le refroidissement du LE RHONE.

     

    L’HABITACLE

    cockpit

     

    On ne peut imaginer plus minimaliste. On se basera sur des documents glanés ça et là pour habiller cette partie bien visible.

    siège

    Le siège et les ceintures sont ceux du Nieuport 23 de Cardboardmodel. Les instruments de la planche de bord recevront une goutte de vernis brillant. Palonnier et manche seront en adéquation avec la position des gouvernes dans la mesure où vous décidez, comme moi, de leur donner une position plus originale que « dans l’axe ».

    MODELIK propose des échantillons couleur bois et revêtement gris qui seront bien pratiques pour habiller flancs et plancher.

    L’ouverture sera ceinturée d’un bourrelet de protection, peint couleur cuir, en carton 5/10 mis en forme.

     

    QUEUE

    pointe AR

     L’extrémité arrière n’est pas entoilée. J’ai utilisé de la tige carbonne 10/10 pour représenter ce point particulier.

     

    LES AILES

    Elles présentent un profil très mince. Aucun renfort interne n’est prévu. Un bout de tige carbone 10/10 tiendra lieu de longeron et reliera les demi-ailes inférieures à travers le fuselage. Les demi-ailes supérieures présentent un dièdre très prononcé. Difficile d’imaginer une quelconque pièce de liaison vu l’épaisseur de l’aile. En fait elles seront collées bord à bord une fois mise en place sur les mats centraux, les mats au niveau des ailes donnant le dièdre. Pas facile mais avec un peu de méthode, on y arrive.

     

    DERIVE ET STAB.

    renforts

    Pour donner un peu de corps à ces éléments, je les ai renforcés avec du carton 10/10 de dimension légèrement inférieure au pourtour de façon à pouvoir rabattre le revêtement sur les champs.

    Une incision en V permettra, pour ceux qui le souhaitent, de représenter les gouvernes braquées. La gouverne de direction sera équipée de deux petits palonniers, et sa commande tirées d’épingles de 2/10 servant aux collectionneurs d’insectes. A noter le câble qui part des palonniers et rejoint le bord de fuite de la dérive.

    Le stabilisateur est équipé de mats de renforts à l’intrados. Modelik en propose 4 mais d’après les photos, il y en aurait deux devant avec un câble en renfort à l’arrière. Ne pas oublier les câbles reliant l’extrados à la dérive. La commande de cette gouverne reste pour moi un mystère. Aucun palonnier visible. Sans doute court t’elle à l’intérieur du fuselage.

     

    MATS ET HAUBANAGE

    mats

    Tout les mats seront renforcés par de la cap 3/10.

    Le haubanage est intégralement réalisé en cap 3/10. Je me suis basé sur les photos glanées ça et là. Des photos montrent que certains haubans sont doublés, ce que j’ai reproduit. Cela n’est pas plus compliqué à réaliser et contribue un peu à la mise en valeur du modèle.

    La commande des ailerons reste pour moi un mystère. J’ai simplement rajouté le câble qui relie les intrados des ailerons à l’extrados des ailes inférieures. Il semble que les dessus des ailerons soient équipés de palonniers. Faute de documentation sur cette commande, je m’en suis tenu aux éléments visibles sur les photos que j’ai pu examiner.

    Pour coller les haubans j’utilise de la cyano gel qui permet un ajustage aisé. Une fois en place, une pulvérisation d’accélérateur assure le durcissement instantané de la colle.

     

    FLOTTEURS

    flotteurs

    Les flancs sont renforcés par du carton 10/10. Une cap de 3/10 sera noyée dans les mats. Leur mise en place demande une bonne dose de patience pour un bon équerrage de l’ensemble.

     

     

    DIVERS EQUIPEMENT

    PARE BRISE

    Après hésitation, j’ai conservé celui proposé quoique je le trouve irréaliste. Il ressemble plus à une meurtrière qu’autre chose mais sur une des photos du net on voit bien les cotés largement tôlés. Bien entendu la vitre est simulée par un morceau de plastique transparent.

     

    MITRAILLEUSE

    Il s’agit d’une Vickers de 7.7mm. J’ai utilisé celle du Nieuport 17 de Digital Card Models au tracé beaucoup plus net que celle proposée par MODELIK.

     

    HELICE

    Comme pour les différents mats, une cap de 3/10 sera noyée dans chacune des pales pour leur donner la rigidité souhaitée.

     

     

    CONCLUSION

    Ce modèle dormait depuis un certain temps dans la pile de maquettes que je n’avais pas, à priori, l’intention de monter. Ce sont généralement des maquettes dont la conception est tellement basique, qu’elles perdent tout intérêt à mes yeux.

    Et puis j’ai pensé qu’en l’améliorant un peu, on devrait pouvoir obtenir une maquette présentable dont le principal attrait est d’ètre équipée de flotteurs. Il faut dire aussi que les modèles français proposés en maquette papier à cette échelle ne sont pas légion…

     

    detail pte arrièreempennagesHANRIOT-HD2 0575HANRIOT-HD2 0585HANRIOT-HD2 0591

    « MORANE SAULNIER TYPE L au 1/33STAMPE SV4 C »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :