• MINI MODELES ET MICRO MODELES.

    Fut une période (antérieure à celle ou je me suis adonné aux maquettes papier) ou je m’étais lancé dans la réalisation de maquettes d’avions en bois au 1/200.

    Pourquoi ?

    J’avais été subjugué en visitant un petit musée aéronautique près de Perpignan d’en découvrir plusieurs centaines exposées. Ces petites maquettes étaient sculptées dans du bois puis peintes et le résultat était plaisant et évocateur.

    Je trouvais l’idée originale pour faire revivre des avions oubliés de notre patrimoine français si riche et si méconnu.

    Je me suis donc lancé à mon tour dans la réalisation d’avions au 1/200 en partant de plans 3 vues ramenés à la bonne échelle et de la doc en ma possession.  

    Puis je découvris les maquettes en papier et laissait de coté mes avions en bois au 1/200 jusqu’à aujourd’hui où l’idée de poursuivre cette collection, mais cette fois en papier, me trotte dans la tête.

    D’une réalisation en  bois à une réalisation en papier il n’y a qu’un pas, mais chacune présente des avantages et des inconvénients  sachant que, temps de séchage de la peinture mis à part, le temps de réalisation est sensiblement le même dans la mesure ou l’on reste dans la reproduction d’avions de taille raisonnable (si, si, j’ai fait l’expérience).

    Le principal avantage de la maquette en bois est de pouvoir réaliser facilement des formes non développable ce qui est un atout de poids par rapport à l’utilisation du papier.

    Un inconvénient est d’être limité à la réalisation de petites maquettes à moins d’être un sculpteur de talent. Plus le modèle est imposant plus sa réalisation demandera du temps et de du savoir faire(imaginez l’A380 au 1/200).

    Un autre inconvénient est la difficulté de réaliser les décorations car tout doit être fait à main levée au pinceau « trois poils » et ceci bien souvent sur le modèle assemblé.

    Si nous analysons son pendant en papier, l’inconvénient est dans la réalisation (ou l’approche) des formes non développables. Tant que l’on se limite à des modèles « carrés » genre piper cub pas de problèmes, l’affaire ce corse lorsque vous vous attaquez à des modèles aux formes bien galbées genre chasseurs (jaguar, mirage et autres) dans la mesure où l’on écarte une approche trop prismatique du sujet, cela va de soi.

    Par contre il y a plusieurs avantages : la possibilité une fois le modèle conçu de le diffuser (et ce n’est pas le moindre), la possibilité de soigner les détails comme les différents marquages, lignes de stucture etc.

     

    Le GRUMMAN F6 du site http://www.fk.konradus.com/modele/modele.php   est une parfaite illustration de mes propos mais montre les limites de la maquette papier au 1/200. Cela me semble difficile de faire mieux sachant que le montage d’une telle maquette requiert une certaine expérience.

    Alors que faire ?

    Si l’on opte pour la maquette en papier je pense que la bonne solution serait une échelle un peu plus grande que le 1/200 tout en restant dans les minis.

    Le 1/150 pourrait ètre essayé mais il ya déjà le 1/144 en maquettes plastique et les maquettes papier ne souffriraient pas la confrontation.

    Alors il y a le 1/100. D’abord c’est une échelle métrique (je n’ai rien contre les anglo saxons mais je les trouve un peu envahissants) et puis cela me semble un bon compromis entre une bonne précision et une réalisation un peu plus accessible à tout un chacun, pour preuve certains modèles  proposés sur le site :

    http://mikromodele.cba.pl/kokusai_ta_go.htm

     Un petit mot sur les modèles tirés de planches initialement au 1/72 voir 1/48 et réduites. Ce n’est pas systématique que ces modèles réduits au 1/200 restent montables. Il est vrai que si c’est le cas cela donne de jolis modèles.  

    Je pense quand même qu’une maquette doit être conçue dès le départ pour une échelle donnée et surtout, et là je m’adresse aux concepteurs, que des photos du modèle réalisé accompagnent les planches. Il en va de la crédibilité de nos créations et ce quel qu’en soit le niveau. De toutes les façons, en ce qui me concerne, je m’y engage.

     

    « LES HONNEURS DE LA PRESSE.CARTON 5 ETOILES. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :