• MORANE SAULNIER TYPE L au 1/33

    MORANE-SAULNIER-TYPE-L 0406

     

    ANSWER nous propose ce modèle au 1/33. La pochette est au format A3 et il est possible de réaliser ce modèle soit équipé du moteur LE RHONE 7B soit du moteur…. Si l’aile est commune aux deux versions, deux fuselages sont proposés avec des livrées aux couleurs françaises bien distinctes.

     

    Outre les planches, figure des vues en noir et blanc montrant l’implantation des différents éléments et un plan 3 vues.

    Ce modèle est simple à monter. Seule la mise en place de la voilure sur les mats demandera un peu de soin.

    La couleur des planches est minimaliste. La voilure aurait mérité un traitement plus réaliste.

     

    Malgré tout, ce modèle, une fois quelques modifications minimes apportées, aura toute sa place parmi vos avions cette époque.

     

    LE TRAIN D’ATERRISSAGE

     

    Aucun renfort en cap n’est suggéré pour renforcer les jambes de train. Malgré tout, une fois monté, il s’avère suffisamment rigide pour supporter le poids de la maquette….sans plus.

     

    Il est possible de représenter les roues avec les rayons masqués ou apparents. J’ai choisi cette deuxième possibilité qui donne un peu plus d’originalité au modèle. Pour ce, le dessin des rayons fourni a été scanné puis imprimé sur du film transparent pour rétro projecteur. Inutile de vaporiser un fixatif qui opacifierait le transparent.

     

    Les pneus sont peints en gris foncé et le moyeu est réalisé à l’aide d’un bout de tube alu de diamètre intérieur 1mm.

    Du fil à coudre de texture appropriée simulera les sandows servant d’amortisseurs. Même solution pour réaliser celui du patin de queue.

     

     

    LES AILES

     

    Un longeron sous forme de tube rectangulaire est prévu pour assembler les deux ailes et les maintenir alignées. J’ai préféré le réaliser en cartonplume de 3mm d’épaisseur. C’est léger et suffisamment rigide. De plus il est possible d’en casser les angles pour éviter que ceux-ci marquent au travers de l’entoilage. Les ailes sont fermées par un filet de colle au niveau du bord de fuite puis mises en forme (courbure du profil) en les roulants sur un tube de diamètre approprié. Le longeron est ensuite glissé et collé en place.

     

     

    LE FUSELAGE

     

    L’intérieur, bien visible, mérite quelques attentions. Comme deux fuselages sont proposés, on pourra se servir de certains éléments de l’un pour améliorer l’autre.  

     

    Les instruments seront prélevés sur celui écarté, et contre collés sur du carton 5/10 avant d’être positionnés sur ceux du fuselage retenu. De même pour la carte déroulante ou pour les manettes figurant sur le flanc gauche qui pourront être reproduites en relief.

     

    Les deux sièges sont représentés absolument identiques, y compris dans la position des ceintures ce qui n’est pas du meilleur effet. Les dossiers seront conservés et les assises refaites. Les ceintures seront réalisées en papier et mises en place dans des positions plus aléatoires.

    Le manche sera réalisé en papier roulé comme indiqué, mais placé dans une position en rapport avec celle que vous aurez retenu pour la profondeur. Pour ma part, sur ce type d’appareil, je représente la profondeur « à piquer » ce qui était généralement le cas pour les appareils au sol, donc, le manche en avant.

     

    J’ai laissé les palonniers tels que n’ayant aucune documentation à leur sujet.

     

    Les pinailleurs pourront représenter lisses et entretoises en relief, voir même reprendre les raidisseurs avec de la cap 3/10. J’ai préféré en rester là, jugeant l’amélioration suffisante.

     

    Tous les mats sont réalisés en tige carbone 10/10. C’est facile à couper, à mettre à longueur (disque à tronçonner sur mini perceuse), et à coller (cyano gel plus accélérateur). Ceux supportant l’aile mériteront toute votre attention pour un bon équerrage de l’ensemble aile/ fuselage/empennage.

     

    La réalisation du capot ne présente pas de problèmes particuliers pour sa réalisation. L’intérieur pourra recevoir une couche « alu sale ».

     

    Le pare brise sera tiré d’une chute de plastique transparent dont le pourtour sera peint pour en simuler l’armature.

    La mitrailleuse est une HOTCHKISS. Celle proposée manque sensiblement de corps et sera avantageusement remplacée par celle du MORANE SAULNIER type N proposé gratuitement par MODEL KARTONOWE sur son site.

     

    EMPENNAGES

     

    Dérive et profondeur sont réalisées comme indiqué. La profondeur est guidée par un fourreau cylindrique fixé à l’arrière du fuselage. Ce fourreau peut être suggéré par un enroulage de papier sur l’axe.  J’ai positionné la dérive dans l’axe pour être en adéquation avec le palonnier dont je n’ai pas cherché à modifier la position.

     

    HAUBANS ET CABLES DE COMMANDES

     

    Comme à mon habitude, ceux-ci sont réalisé en cap 3/10. Certes le diamètre est un peu fort pour l’échelle mais ne choque pas à l’œil.

     

    LE MOTEUR

     

    Deux moteurs sont proposés suivant la version retenue. En ce qui nous concerne il s’agit du GNOME de 80cv. Il est plutôt bien représenté et je l’ai réalisé tel quel.

     

    CONCLUSION

     

    Un modèle français, simple à assembler et facile à améliorer. Merci ANSWER.

     

    MORANE-SAULNIER-TYPE-L 0386MORANE-SAULNIER-TYPE-L 0402

     

    MORANE-SAULNIER-TYPE-L 0387MORANE-SAULNIER-TYPE-L 0389

    « NIEUPORT 23 au 1/33HANRIOT HD2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :