• NIEUPORT II

    Au printemps 1910, Edouard Nieuport commença les essais de son nouveau monoplan, ce qui n’était pas encore officiellement le Nieuport type II, qui ne ressemblait à rien de ce qui volait à l’époque.

    Elle n’était pas seulement l’une des plus petites machines volantes qui existaient mais aussi l’une des plus perfectionnée. Par exemple : l’aéroplane reposait sur ses roues et l’arrière du patin, ainsi, l’arrière du fuselage ne portait pas sur le sol, ce qui était une source de dérèglements.

    Il était motorisé par un moteur Darracq délivrant 20….à24cv.

    Sous le numéro de course 48, piloté par Nieuport lui-même, le Nieuport II fut chronométré à 84km/h lors de la semaine d’aviation de Champagne à Bétheny du 3 au 10 juillet 1910. Vitesse déjà remarquable vu la faible puissance de son moteur.

    Une nouvelle motorisation extrapolée du moteur Darracq et quelques modifications en particulier concernant l’empennage firent évoluer cette version vers le IIN qui transforma  ce qui n’était qu’un succès d’estime en un véritable triomphe en portant le record du monde de vitesse en circuit fermé à  119,680km/h.

    Ci-dessous, deux photos montrant l'implantation du lest (plomb de pêche) dans le nez. La place est comptée!

    NIEUPORT IINIEUPORT II

    Ce modèle a rejoint(en vol)  le hangar de mon ami Pierre où il vous est proposé en téléchargement gratuit:  http://pierreg.free.fr/carton

    NIEUPORT II

    Les dessous de la bète

     

    « SECAT LD 45 MIDGYMORANE SAULNIER AI (version MoS 30) de FRONVAL »

  • Commentaires

    1
    Michael Stanley
    Mercredi 10 Octobre à 18:20

    Starting your Dewoitine D.510 from Garry Gillard (Rata) in 1/100. Do you have instructions somewhere please?

      • Mercredi 10 Octobre à 18:37

        I'm sorry. My D510 was an old model and i have not onstructions at that time.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :