• NIEUPORT XI BB.

    Un peu d’histoire

     

    Au départ cet avion avait été conçu en vue de sa participation à des courses. La guerre arrivant, son potentiel n’échappa pas aux militaires qui en commandèrent en grand nombre.

      undefined

    Avion bi-plan de petite taille (d’ou son surnom de bébé Nieuport),  il était motorisé par un moteur rotatif Le Rhone 9C de 80cv .Son armement était composé d’une mitrailleuse Hotchkiss montée sur l’aile supérieure.

     

    Plus de 7000 exemplaires furent produits et utilisés par les forces aériennes alliées de l’époque. Il s’illustra aux mains de grands as comme Navarre, Nungesser ou Guynemer.

     

    La documentation

     

    Nombreuse sur le sujet :

     

    A titre d’exemple sur internet :

    http://caea.free.fr/fr/coll/lerhone9.html

     

    Pour les parisiens, à noter qu’un exemplaire figure en bonne place au musée de l’Air et de l ‘espace du Bourget.

     

    Le modèle

     

     Je pense que le concepteur de ce modèle est aussi celui du Blériot XI décrit dans cette rubrique. On retrouve la même logique de montage qui m’avait beaucoup plu et dont je m ‘étais inspiré lors de la conception du Pou. A noter qu’une photo du modèle terminé illustre la pochette. Cela prouve que les solutions adoptées, même si elles ne sont pas toujours évidentes, marchent.

    A l’examen des planches et de la notice, on a le sentiment que les outils de conception utilisés sont plus proches des moyens d’amateurs dont nous pouvons disposer que de ceux utilisés par des concepteurs comme Halinsky. Cela n’empèche pas le pinaillage, loin de là, pour preuve les quelques 150 pièces  qui constituent le moteur !

    Je ne reprendrai pas le montage détaillé image par image, comme je l'ai fait pour d'autres modèles, l'assemblage de celui-ci faisant appel à des recettes éprouvées que vous retrouverez dans le descriptif du BLERIOT XI par exemple.

    Par contre j'ai voulu me faire plaisir ai niveau du moteur qui est à mes yeux la pièce maitresse de ce modèle car bien visible.

     

    Moteur

     

    Deux possibilités de le réaliser : soit j’assemblais celui proposé avec la maquette, soit je montais celui proposé (je me demande s’ils ne l’ont pas enlevé car je ne le vois plus) en freeware sur le site SERO-PAPERMODEL http://www.paperwarbirds.net/content.doc., comme je l’avais fait pour équiper le MORANE Type N décrit dans ces lignes.

    J’ai finalement opté pour une troisième solution. En effet, sur le modèle GPM les soupapes étaient mal représentées, par contre, je trouvais amusant l’empilage de rondelles qui constituait chaque cylindre du moteur. Je suis donc parti sur la base GPM et j’y ai greffé les soupapes de celui de  SERO-PAPERMODEL.       

    Les rondelles des cylindres sont découpées à l’emporte-pièce (diamètres 3 – 3,5  et 4).
    undefinedC’est C'est rapide et propre. Pour ne pas se mélanger dans leur ordre d’empilement lors de l’assemblage, le mieux est de les disposer, au préalable,  en ligne. Les snifeurs de coke comprendront ce que je veux dire....

    L'assemblage du carter ne pose pas de problème.
    undefinedundefined

    C'est au tour des culasses qu'il faut équiper des supports de culbuteurs et de ces deniers.

    undefinedundefined

    Vient le tour de la greffe des cylindres sur le carter

    undefined

    Puis la pose des culasses à leur sommet.
    undefined

    Les cylindres et leurs culasses ont été peints au METAL COAT HUMBROL, par contre j’ai volontairement laissé le carter en gris, pour le contraste.

    Vous pouvez maintenant mettre en place les pipes sans oublier les tiges des cilbuteurs.
    undefinedundefined

    Et voila notre moteur terminé! Il ne reste plus qu'à lui donner vie mais nous sortons ici de notre domaine. a noter que
    le bruit de ce moteur est inimitable et je ne parle pas de la délicieuse odeur du ricin brûlé. Lorsque l’on a eu la chance d’en entendre tourner un, on comprend mieux pourquoi il était familièrement surnommé « rototo ».
    undefined

    Quelques photos du modèle pour vous donner envie de l'assembler.

    La mitrailleuse sur son support.

    undefined


    undefined

    L'habitacle
    undefinedundefined

    L'empennage et la béquille de queue
    undefined

    et quelques vues d'ensemble....
    undefinedundefined

    « FAUVEL AV36.MORANE SAULNIER MS406 C1. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :