• Comme beaucoup, (inutile de se voiler la face), je parcours vos sites" pirates" proposant en téléchargement gratuit des maquettes en papier qui, pour une grande majorité, sont proposées à la vente par leurs éditeurs, mettant à mal cette activité. Mais cela n'est pas l'objet de mon propos.

    Le 16 aout 2017, Pierre a positionné sur son site:  http://pierreg.free.fr/carton/projet/myproj.htm, trois de mes derniers modèles (l'Aérogyre, les Caudron C232 et C272) en en proposant les planches en téléchargement gratuit (comme tous les modèles que nous créons tous les deux d'ailleurs).

    Le 10 octobre 2017, les planches de ces 3 modèles sont apparues sur le premier des trois sites pirates que je surveille http://only-paper.ru/ soit 7 semaines après la mise en ligne des modèles par Pierre. Il est vrai que, volontairement, je n'avais pas indiqué la mise en ligne de ces modèles dans les articles les concernant sur mon blog, ce à quoi je remédierai la prochaine fois. Vous devez pouvoir faire mieux question réactivité.

    Rendez vous compte, grace à vous, de 35 visiteurs quotidiens en moyenne, mon blog a enregistré 89 visites le 10 octobre (record absolu). Par contre au niveau des pages vues, il n'a été que de 424 (record 494 le 16 aout 2017).

    Que vous mettiez mes modèles en ligne sur vos sites cela ne me dérange en rien.  Ce que je vous reproche est votre manque de courtoisie, à savoir proposer mes modèles par une simple photo de ceux-ci, sans aucune indication de provenance, alors que, pour ces trois derniers modèles, vous avez à votre disposition la même photo, mais agrémentée d'informations concernant mon activité.

    Alors, Messieurs les pirates, à défaut d'honnêteté intellectuelle, ayez un minimum de courtoisie.

    THIS IS FOR THE ATTENTION OF PIRATE SITES 

    As many people do (and sorry, there is no point in disguising this), I trawl your “pirate” sites, which offer free downloads of paper models.  For most people, these are offered for sale by the publishers, and this gives the whole thing a bad name.  But this is not my point.

      On the 16th of August, Pierre put on his site:  http://pierreg.free.fr/carton/projet/myproj.htm, three of my latest models (l'Aérogyre, les Caudron C232 et C272) – while offering free downloads of the drawings (as we do with all the models we both create, anyway).

       On the 10th of August 2017, the drawings of these 3 models appeared on the first of the three pirate sites that I monitor http://only-paper.ru/ which was 7 weeks after the up-date of the models by Pierre.  Yes, I had not mentioned putting the articles about them on my blog, which I shall correct next time.  You should be able to react more quickly.

      You must realise that, thanks to you, from an average of 35 visitors a day, my blog recorded 89 visits on the 10th of October (a record).  On the other hand, when it comes to the number of pages seen, it was only 424 (the record was 494 on the 16th of August 2017).

      It doesn’t upset me at all that you put my models on line on your site.  What I do criticize you of, however, is your lack of courtesy, in your putting forward my models with a simple photo, but without a single mention of their origin – whereas for these last three models, you have the same photo available, but enhanced with information about what I actually do.

      Therefore, as pirates, without any intellectual honesty, at least show a minimum of courtesy and good manners. 

                                                                                                                                                             Le Criquet

     

     


    votre commentaire
  • PREMIERE EXPO, PREMIERES REFLEXIONS......

    14ème SALON DE LA MAQUETTE de Palavas les Flots, organisé par l'AMM (Association des Maquettistes du Montpellierain)  25 et 26 fevrier 2017.

    Deux modélistes qui sévissent sur le FORUM EN PAPIER m'avaient invité à me joindre à eux pour cette manifestation. N'étant pas un adepte des expos, j'ai accepté, vu la noblesse de la cause à défendre. De plus ces deux individus sont des "pays", alors.....

    Une centaine de participants à grande majorité "plastiqueux".... mais là, il fallait s'y attendre. Accueil avec le sourire, c'est toujours sympa, surtout lorsque l'on ne connait pas.

    Une déception concernant l'emplacement qui initialement prévu au milieu de la salle, face à l'entrée, s'est trouvé relégué dans un coin adossé à des grillages, derrières lesquels était stocké du matériel technique partiellement masqué par un rideau. On fait mieux. Ce coup-ci, contrairement à mon habitude, je n'ai rien dit, mais cela montre combien notre loisir a du chemin à faire pour acquérir un minimum de considération.....en France! Si j'envisage une participation à cette manifestation l'année prochaine, il est clair que s'il nous est attribué à nouveau ce type d'emplacement, je ne déballe même pas mon matériel, et je rentre.

    Je passerai sous silence la partie expo "plastique" que seule une présentation de maquettes sortant du standard, ou en dioaramas,  peuvent susciter un minimum d'intéret de la part d'un public non averti. Pour les connaisseurs, c'est autre chose.

    Bien entendu, il y avait des commerçants qui proposaient, outre les.... maquettes plastiques et tout ce qui s'y rapporte, des livres, revues anciennes etc. j'y ai trouvé mon bonheur avec un DOCAVIA qui manquait à ma bibliothèque concernant les avions français de l'entre deux guerre. Génial.

    Et puis il y avait les "doux dingues" auxquels je revendique l'appartenance: fanas de Meccano, Legos, objets divers en bouteille, jouets anciens etc.  Un régal pour les yeux et des passionnés très attachants.

    Mais revenons à nos moutons: le papier.

    Le stand.

    Si nous voulons attirer les regards il nous faut une présentation du niveau des meilleurs "plastiqueux". J'ai noté des bandeaux en plexi placés verticalement en bord de table pour éviter aux doigts indésirables de se promener sur les maquettes, des présentoirs sur 2 ou 3 niveaux pour optimiser le visuel sur la profondeur des plateaux ou tables d'exposition. Les indispensables "warning" souvent rédigés de façon humoristique, mais à la signification évidente. Et bien entendu, mettre en évidence le fait que les maquettes sont en papier.

    Les maquettes.

    Les maquettes relativement simples et rapides à monter présentent un intéret manifeste pour les jeunes, mais pas seulement. La "rafale" de tubs Citroën présentés par mes deux compères à eu sa part de succès.

    En ce qui concerne mes maquettes, les F1 on suscité plus d'intéret que je ne l'imaginais. Pour les avions, l'échelle du modèle est importante. Plus elle est grande et détaillée, plus elle attire l'oeil et provoque l'étonnement (c'est du papier?). Le 1/66 suscite moins d'intéret, mis à part pour un public averti. Il est vrai que les maquettes étaient présentées épinglées sur leur plateau de transport en dépron (ayant une sainte horreur de faire deux fois le même travail, je redoutais d'en voir disparaitre).

    Le contact.

    Si nous voulons faire connaitre ce loisir, il faut aller au contact du visiteur et ne pas rester statique sur sa chaise (comme l'on peut le voir trop souvent). La signalétique indiquant que les maquettes sont en papier provoque questionnement et incrédulité de la part des visiteurs. Un sourire et le dialogue s'instaure très facilement, et, en général, celui-ci est ravi des quelques moments que nous lui avons consacré, convaincu que la maquette papier lui est, à lui aussi, rapidement et facilement accessible. Du tout bon!

    Voilà, résumé, ce que j'ai retenu de ce type de manifestation.

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Dimanche 7 février,  je me suis rendu  à une exposition de maquettes,  avec le secret espoir d’y rencontrer  des adeptes du maquettisme papier. Cette manifestation se déroulait à Bram, non loin de chez moi, ce qui constitua un argument supplémentaire pour y faire un tour.

    Certes,  cette exposition était de taille modeste, mais elle n’était pas dénuée d’intérêt de par la qualité des maquettes exposées…. mais point de papier, du moins à première vue.

    Sur une table était présentée, au milieu de maquettes en plastique et d’ouvrages divers,  une maquette de camion militaire (GPM ?) montée avec soin. Ravi de cette découverte, j’ai interviewé les deux modélistes assis à cette table. Tous les deux avaient « tâté » de la maquette papier et s’étaient trouvés satisfaits du résultat obtenu. Mais, visiblement, ils étaient retournés à la maquette plastique.

    Je pense qu’un des plaisirs qu’offre le modélisme plastique est de pouvoir personnaliser son modèle. Le maniement de l’aérographe est une discipline qui nécessite une période d’apprentissage. Et que dire du vieillissement ou du "super détaillage" de maquettes…. On rencontre de véritables artistes.

    En matière de maquettes en papier, si le" super détaillage" est toujours possible, tout ce qui touche à la mise en couleur se situe en amont, au niveau de la conception. Seul reste au modéliste à assembler sa maquette avec soin. Je comprends que cela soit un peu frustrant pour un modéliste plastique.

    Le modélisme papier est une discipline complète dans la mesure où l’on créé ses modèles de A à Z.  L’informatique est là pour nous y aider, mais utiliser les outils qu’elle nous propose nécessite une période d’apprentissage plus ou moins longue.

    Qu’à cela ne tienne ! Une exposition de plus grande notoriété s’est tenue à Palavas les flots les 20 et 21 février dernier. J’avais décide de m’y rendre. Il faut dire que la météo annoncée était clémente et l’occasion m’était donnée de sortir de l’hivernage le camping car.

    C’est une exposition qui se tient depuis une dizaine d’années où se côtoient toutes les disciplines du modélisme. Y étaient  même exposées des constructions en Lego ou Meccano, mais la part belle revenait quand même aux maquettes en plastique.

    Dans une salle annexe de cette exposition, je suis tombé sur une série de HY Citroën en papier de Camille (un fou de ce modèle) qui sévit sur le forum en papier    http://www.maquettes-papier.net/forum.html. forum que je fréquentais à une certaine époque. Derrière le stand, une autre connaissance de Nissan lez Enserune qui sévit sur ce même forum et avec qui j’avais eu l’occasion d’échanger quelques courriels. Il faut dire que nous sommes (relativement) voisins …. et »pays » ! C’est idiot, mais cela aide !

    C’est avec grand plaisir que nous avons lié connaissance « de visu » et échangé quelques nouvelles concernant notre petit monde.

    A part ce petit ilot de papier, rien que du  plastique à perte de vue. Au hasard des stands j’ai pu échanger avec des modélistes présents, mais force est de constater que nombreux sont ceux qui, bien qu’au courant de l’existence  de modèles en papier, n’ont pas osé tenter l’aventure.

    J’ai procédé à une distribution de cartes de visites sur  lesquelles figure l’adresse de mon blog. Gageons que certains auront la curiosité de le parcourir, voir même me feront part de leurs réflexions.

    Je me laisserai bien tenter par une exposition de quelques uns de mes modèles, histoire de faire mieux connaitre notre loisir, mais le transport en toute sécurité de mes maquettes me fait encore hésiter. J’ai discuté de ce point sensible avec les exposants rencontrés mais point de solution miracle pour cette phase délicate. Le polystyrène extrudé est largement utilisé comme matière de calage. Mais cela je le savais pour l’avoir utilisé à l’occasion d’une paire d’expositions auxquelles j’avais été invité à participer. Malgré tout le soin pris, j’ai du faire appel à la cyano pour réparer les quelques outrages (minimes quand même) subis par mes modèles.

    Je ne dis pas non pour réitérer l’expérience, à l’occasion, notre passion le vaut bien.


    votre commentaire
  • Nul modéliste ne l’ignore : des sites, dits « pirates », proposent, en téléchargement gratuit, des modèles issus du commerce, donc, à l’origine, payants.

    Inutile de se voiler la face : nous sommes nombreux à visiter régulièrement ces sites. Les motivations sont multiples et variées, et je me bornerai à ne parler que des raisons qui m’amènent, personnellement, à les parcourir.

    D’abord la curiosité. On y découvre aussi bien des modèles piratés du commerce que des modèles proposés en téléchargement gratuit (les miens par exemple….). A ce sujet il faut noter que le site dont sont issus ces modèles  n’est que rarement (jamais) cité, ce qui serait la plus élémentaire marque de courtoisie.  Mais….passons.

    Personnellement, l’intérêt que je trouve à visiter ces sites, est de pouvoir se faire une idée de la qualité des modèles proposés dans le commerce.

    J’ai déjà fait l’achat de modèles à la couverture engageante mais au contenu inexploitable (dessin des planches révélant des erreurs flagrantes, mise en couleur on ne peut plus minimaliste etc).  Proposer à la vente de tels modèles relève de le la pure escroquerie.

    C’est d’ailleurs à la suite de telles déconvenues que j’ai décidé de créer une rubrique spécifique sur ce blog. J’y fais part de mes impressions à chaque acquisition de nouveaux modèles.

    A noter que j’ai aussi été confronté au cas inverse : un modèle de qualité à la pochette peu engageante. Par exemple : Le SNECMA Coléoptère de WAK ou le BREGUET XIV de FIFTERS.

    Pouvoir découvrir la façon dont a été conçu un modèle est particulièrement intéressant. De là à l’imprimer pour le monter….. Il faut reconnaitre que le rendu de l’impression est rarement au rendez vous. De plus, l’économie de quelques euros faite en égard au temps nécessaire au montage, ne justifie pas une telle pratique, du moins pour un modéliste digne de ce nom.

    D’ailleurs, j’aimerais bien avoir une idée du nombre de modèles issus de ces planches piratées,qui sont effectivement assemblés….

    A préciser que certains éditeurs ont trouvé une parade en utilisant des supports différents du traditionnel  A4 (Halinski par exemple). Tout le monde ne disposant pas d’une imprimante pour des impressions supérieures à ce format, l’impression d’un tel modèle ne présente que peu d’intérêt.

    Sur ces sites on trouve aussi quelques « repaints » de modèles anciens devenus introuvables. Je dois avouer que le résultat est souvent heureux, les outils graphiques ayant quelque peu évolué.  Cerise sur le gâteau : la redistribution des pièces est parfois au format A4 alors que le format initial était supérieur. Malgré le fait que je doute, malgré tout, de la légalité d’une telle opération, je ne pense pas que cela pénalise beaucoup l’éditeur. Donc….

    Si les éditeurs voulaient, un tant soit peu, contrer le piratage de leurs modèles, pourquoi ne donneraient ’ils pas la possibilité d’en feuilleter les planches comme cela se fait pour une certaine presse en ligne ? Quitte à ce que ces dernières soient protégées par  une surimpression en filigrane.

    Cela n’empêchera pas les sites pirates de continuer à satisfaire un certain type d’individus qui, à mon avis, passent plus de temps à empiler sur CD des modèles qui ne seront jamais assemblés que de temps passé au montage effectif de modèles.

     Les « vrais » modélistes, continueront à préférer l’original à la copie.


    votre commentaire
  • Image

    En 2006 (8 ans déjà) j'avais assemblé ce MORANE SAULNIER type N  dont vous trouverez le compte rendu du montage dans la rubrique "MODELES DU COMMERCE"

     Cet éditeur propose aussi une version aux couleurs françaises de cet appareil qui, de plus, reprend une des montures de Jean NAVARRE( au prix d'une modification mineure du numéro sur la dérive), et je compte bien la monter.

    Un retour aux sources en quelque sorte!


    votre commentaire
  • AUTRES 0163

     

    Je n'ai pu résister au plaisir de reconstruire ma toute première maquette en papier: le Citroen type H version "panier à salades". Ce modèle est en téléchargement gratuit sur le site: pierreg.free.fr

     

    Mes débuts remontent à une dizaine d'année. Devant faire face à un déménagement, j'avais préféré offrir ce modèle au fils d'un de mes amis plutôt que de prendre le risque de le retrouver broyé au fond d'une caisse. Vu l'age du gamin en question, je pense que, de toute les manières, il a du avoir une triste fin de vie....mais hors de ma vue!

     

    A tout ceux qui voudraient se lancer dans le maquetisme papier, un seul conseil. Commencez par un modèle simple, donc facile et rapide à assembler. Et puis lancez vous dans des modèles de difficultés croissantes. prenez votre temps et surtout prenez y du plaisir.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique