• SECAT LD 45 MIDGY

    SECAT LD 45 MIDGY 

    Lors de ma dernière visite à l’ »Espace Air Passion », à Angers, Alban Dury, Vice Président en charge de la section maquettes, m’invita à le suivre dans les réserves du musée. 

    Alban connait bien ma démarche en matière de maquettes papier qui consiste à faire revivre des avions originaux, français, peu connus, qui ont marqué l’histoire de notre aéronautique à un moment donné, avant de tomber dans l’oubli.

    Là, en parfait été de conservation, je découvre le  LD45 MIDGY, immatriculé F-PHQN, un original petit biplan monoplace.

    Je tombe immédiatement sous le charme et je mitraille l'oiseau.

     

    Un peu d’histoire :

    Rendez vous compte que ce minuscule biplan (5 m 90 d’envergure seulement), fut exposé lors du XIIe Salon de L’Aéronautique de 1946, qui se tenait, alors, au Grand Palais à Paris. Malheureusement le succès commercial ne fut pas au rendez vous.

    Il est l’œuvre de Louis Delasalle, qui en entreprit l’étude dès la libération. Il était alors directeur technique de la société d’Instruments de Précision M.D.G..

     De ces initiales, quelque peu anglicisées, va naitre le surnom « Midgy ». ( LD45 pour Louis Delasalle 1945).

    Malgré son aspect quelque peu « retro », même pour l’époque, l’appareil a fait l’objet d’une recherche aérodynamique poussée. De plus il réunit plusieurs innovations aussi audacieuses qu’ingénieuses. Une des plus intéressantes réside dans le dispositif hypersustentateur assurant automatiquement le braquage des volets à l’angle convenable pour chaque régime de vol. Les ailes sont en corps creux intégral en bois : mode de fabrication économique. La formule biplan, avec son profil d’aile mince et de grand allongement a le même rendement qu’un monoplan classique. Cerise sur le gâteau : il répond même aux normes acrobatiques de l’époque.

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

    Trois exemplaires furent construits, Le modèle présenté est le n°2, restauré par  Robert Planchais. Il est équipé d’un moteur Walter « Mikron »II de 60 CV et effectua son nouveau premier vol en janvier 1957. Il est le seul survivant.

    A noter qu’il en exista une version biplace dénommée LD26 MIDGY dont on peut trouver des photos sur le net ainsi qu’un plan 3 vues et la notice commerciale de l’époque, mais ceci sera, peut être, une autre histoire.

     

    Documentation :

    Au centre de documentation du musée, le pointilleux Christian RAVEL qui en assure la gestion de main de maitre, eu tôt fait de me constituer une petite documentation sur notre volatil.

    -          Présentation de Pierre Gaillard dans les CAHIERS DU RSA en 1998

    -          Un article du GPPA (Groupement pour la Préservation du Patrimoine Aéronautique) d’Angers dans la revue PILOTER en 2010.

    -          Plan de la maquette volante parue dans une (très) ancienne revue du MRA .

    Un petit tour sur le net me permis de dénicher, outre une série de photos, un plan 3 vues succinct sur le site » pprune.org ».

    Me voila donc suffisamment armé pour attaquer l’étude de la maquette.

    Est t'il besoin de préciser que je tiens à disposition de ceux que cela intéresserait la doc en ma possession sur cet avion (comme la doc de toutes mes autres créations d'ailleurs).

    La maquette:

    Compte tenu de l’existence de l’avion original, une maquette au 1/33 hyper détaillée comme j’aime le faire aurait pu être envisagée.

    Je me suis rabattu provisoirement ( ?) sur l’échelle du 1/66, essentiellement pour une raison de temps.

     Il me reste encore pas mal de travail pour « boucler » l’histoire des avions stampe (une quinzaine de maquettes environ) et je ne voudrais pas m’en laisser distraire trop longtemps.

     De plus une visite complémentaire au musée aurait été nécessaire pour compléter la série de photos que j’ai faite. et Angers n’est pas la porte à coté !

    Les points délicats

    Mise à part la verrière, pas de grandes difficultés en vue.  Transparente ou non ? En réalité elle est développable, cela doit faciliter les choses. Alors va pour une version transparente. L’aile supérieure reposant dessus, mettra un peu de piment dans sa réalisation.

    Il est vrai qu’une réalisation papier de la verrière permettrait de se passer de l’aménagement  du  poste de pilotage et d’y disposer à la place un couple supplémentaire qui faciliterait les choses.

     Point de départ du dessin : le plan MRA

    SECAT LD 45 MIDGY

     Le plan MRA, malgré le fait qu’il ait été adapté pour une maquette volante, semble assez juste. On sait que l’envergure est de 5.90m, ce qui nous permettra de mettre ce plan à la bonne échelle, cette dimension clé semblant avoir été respectée. Une comparaison avec le plan 3 vues, ramené à la bonne échelle, nous le confirmera.  Pour la maquette volante, les dièdres ont été naturellement augmentés afin de lui donner une meilleure stabilité en roulis. Ils seront ramenés à 1°5 pour le plan supérieur et 3° pour le plan inférieur (valeurs plausibles relevées dans la notice de la version biplace LD26).

    Montage

    Je passerai sous silence la réalisation de la version beta du modèle, incontournable ne serais ce que pour le fuselage, qui est, généralement,  la partie la plus délicate à réaliser.

    A mon habitude, pour le fuselage, je réalise une ossature destinée à recevoir le revêtement. J’y apporte le plus grand soin car de la précision de sa réalisation dépend le bon déroulement de la suite des opérations.

     J’adore » pinailler » mes maquettes en les détaillant. Bien souvent ces détails ne se remarquent pas, mais faisant partie de la secte des « adorateurs de nombril », cela flatte mon ego.

    Comme je m’y attendais, la verrière transparente m’a donné pas mal de fil à retordre. Le résultat ne me satisfait qu’à moitié.  J’ai pas mal de progrès à faire en matière de mise en forme et de collage de verrières transparentes….surtout à cette échelle. Une verrière « papier » aurait été plus simple à réaliser avec un rendu plus net. Les deux versions figureront sur les planches de la maquette.

    Coté pinaillage

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                                          Dessus capot et habitacle.....pour les courageux!

     

    Là,  je m’en donne à cœur joie.

    Quelques suggestions :

    -          Echappements tirés d’aiguille de seringue (cela étonne toujours le pharmacien quand j’explique à quoi je les destine)

    -          Les deux ressorts de rappel de la commande automatique des volets sur le dessus de la cabine (poil de balai brosse)

    -          Quelques équipements » moteur » dépassent du dessus du capot. J’ai donc ouvert ce dernier aux endroits adéquats et les y fait figurer.

    -          Par contre, pris par la mise en œuvre de la verrière transparente, j’ai oublié les deux montants internes qui supportent l’aile supérieure. Trop tard.    

    Petit bilan

    A la réflexion, je ne pense pas que le choix d’une verrière transparente ait été judicieux. D’une part, même avec une colle adaptée, le séchage est très long. D’autre part, Il est quasi impossible d’éviter des bavures de colle qui, à, cette échelle, sautent aux yeux… « comme un coup de pied au cul » diraient certains.  Comme vous pouvez le remarquer, j’ai opté pour ne pas peindre les montants mais les simuler par des fines bandelettes de papier vert qui masquent les joints.

     Quelques étapes du montage:

      

     SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                        Base de la structure                                          Fermeture des extrémités

     

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                    Mise en place du revètement                                  Collage de la verrière

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

        Mise en place longeron aile inférieure               Noter entaille intrados de l'aile (pliage)

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                Mise en place ailes et mats                                        Tournage des roues

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                  Mise en forme des roues                                              Le train d' atterrissage

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

    Capot moteur et ses ouvertures (facultatif)       C'est le moment de terminer la verrière

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

                       Mise en place du train                                         Capot et ses "verrues"

     

    SECAT LD 45 MIDGYSECAT LD 45 MIDGY

     Photos en extérieur, changement de luminosité. le rouge rend moins bien.

                                           Dessus...                                                       Dessous..

    SECAT LD 45 MIDGY

                                                          Oups!  Un coup de tramontane!

    Les planches de cette maquette rejoignent la dizaine d'autres en attente d'un dernier peaufinement  avant d'ètre disponibles. Juré, craché, cela ne saurait tarder.

    Bons vols.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

    « STAMPE SV-4C de la PATROUILLE D'ETAMPESNIEUPORT II »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :