• SPAD VII C1 au 1/33

    SPAD-VII-C1 0638

     

    A ma connaissance c’est le seul SPAD VII proposé en maquette papier au 1/33. Je vous avais livré mes premières impressions dans la rubrique « analyse modèles » et comme il fallait s’en douter j’en ai réalisé le montage.

    La documentation sur le sujet est abondante et facile à trouver. Je vous recommanderai seulement « SPAD FIGHTERS IN ACTION » publié chez SQUADRON SIGNAL.  

     

    GPM nous le propose au 1/33 en deux livrées (polonaise et française).

     

    Le SPAD représenté en livrée française appartenait à la SPA 48 (été 1917) et était la seconde monture du Capitaine J. ROQUES sur laquelle il remporta 2 de ses 6 victoires.

     

    A noter sur le flanc droit la « jolie demoiselle » œuvre d’un de ses amis peintre.

     

    COMMENTAIRES

    (Pas de nième construction détaillée. Je me contenterai de vous faire quelques commentaires sur cette construction et la façon dont j'ai solutionné certaines phases de montage).

     

    AILES  ET EMPENAGES

     

    SPAD-VII-C1 0607SPAD-VII-C1 0626

     

    Le fait de proposer toutes les gouvernes séparées est une excellente idée. Un bord d’attaque arrondi de ces gouvernes aurait été plus réaliste.

     

    Le bord d’attaque du plan fixe est crénelé ce qui est manifestement une erreur d’autant plus que dans la version polonaise, ce n’est pas le cas.

    Heureusement, c’est facile à rattraper par un coup de cutter bien ajusté. La surface du plan fixe se trouve légèrement amoindrie, mais cela ne se voit pas.

     

    Tous les mats sont à renforcer avec de la cap 3/10

     

    Les haubans sont  en cap 3/10

     

    L’ordre de montage des ailes que je vous propose est le suivant : Mettre en place les mats centraux. Monter les mats d’entre-plans à l’extrados de l’aile supérieure. Y fixer les demi-ailes inférieures. Glisser l’ensemble sur le fuselage en ajustant la longueur des mats centraux pour que l’emplanture des demi-ailes inférieures tombe correctement sur les marques du fuselage.

     

    FUSELAGE

     

    SPAD-VII-C1 0603SPAD-VII-C1 0621SPAD-VII-C1 0629SPAD-VII-C1 0630

     

    Les différentes trappes rapportées donnent une touche de réalisme appréciable. C’est simple et efficace.

     

    Monter impérativement le pare brise avant de s’occuper des ailes. Evidé et collé sur rhodoid fin.

     

    La mitrailleuse est issue du NIEUPORT 23 d’ ECARDMODEL beaucoup plus réaliste que celle proposée. A encastrer dans le capot supérieur du fuselage (le tube doit affleurer).

     

     Amélioration de la cabine de pilotage : sangles de siège absente, palonnier et manche pas réaliste. A mettre dans des positions en accord avec les gouvernes.

     

    Les sangles sont faites maison. Les echappements ne sont pas faciles à réaliser en papier et la tentation est grande d'opter pour une solution à base de tubes plastique. Mais quanand on aime....

     

    Collage des éléments du fuselage bord à bord avec renfort en papier de soie à l’intérieur.

     

    Les couples d’extrémités du tronçon fuselage sont à doubler (4a et 4b) ou bien à contre coller sur du carton 2mm au lieu de 1mm.

     

    L’hélice composée de plusieurs couches est réaliste…de face. Si la superposition des couches donne naturellement l’incidence aux pales, l’intrados et l’extrados des pales sont absolument identique. De ce fait le profil de la pale n’est pas matérialisé (bord d’attaque épais et bord de fuite fin). Erreur de conception mais le rendu, de face, est nettement plus réaliste que ce qui nous est proposé habituellement.

     

    Les pneus peints en gris foncé présentent un méplat à l’endroit de leur appui sur le sol.

     

    SPAD-VII-C1 0641SPAD-VII-C1 0642

     

    POUR LE PLAISIR

     

    Ne le boudons pas en réalisant les palonniers de renvoi des commandes d’ailerons et le marche pied coté gauche du fuselage. De même que les sandows de suspension du train d’atterrissage.

     

    CONCLUSION

     

    Une maquette relativement facile à assembler mais l’auteur à le mérite de la présenter en photos, ce qui prouve qu’elle est « montable », et n'est ce qui n’est pas le cas de toutes les maquettes proposées. De plus, le fait que les parties mobiles sont réalisées séparément est un plus pour rendre l'attitude de notre maquette, un peu plus réaliste.

     

    Bon montage.

     

    SPAD-VII-C1 0636SPAD-VII-C1 0637SPAD-VII-C1 0644SPAD-VII-C1 0645

    « STAMPE SV4 CPOTEZ 60 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :