• THERMOFORMAGE DES VERRIERES

    L'idée de monter (une fois remis dans une livrée française), le MD 450 OURAGAN ayant fait l'objet d'une analyse dans la rubrique "ANALYSE MODELES", m'oblige à me pencher sur le thermo formage des verrières, celle de l'OURAGAN n'étant pas développable. Une solution développable est toujours possible mais le résultat final n'est pas toujours heureux.

    Les articles traitant du sujet sont nombreux, en particulier sur les forums aéromodélistes. En fait le mode opératoire est simple: on chauffe une feuille d'acétate à la bonne température et, lorsque celle ci est suffisamment ramollie, on l'emboutie rapidement sur la forme à emboutir.

    La première opération fut d'investir dans un four. En fait j'avais anticipé l'achat du four (car il était hors de question d'utiliser le four de la cuisine pour sauvegarder la paix du ménage). Un prix promotionnel (une trentaine d'euros) dans une grande chaine de magasin, et l'affaire était réglée.

    Je me suis fabriqué une boite à vide aux dimensions en rapport avec la capacité de mon four. Il s'agit d'une boite étanche, au dessus percé d'une multitude de trous. Un bout de tuyau en plastique (évacuation d'eau) rentre dans cette boite. Son diamètre est fonction de celui du tuyau de l'aspirateur qui servira à faire le vide dans la boite.

     

    THERMOFORMAGE DES VERRIERES

    La boite. A noter le cordon de "patafix" qui assurera l'étanchéité lors du thermoformage

    Sur cette boite viendra s'appliquer le cadre, sur lequel est agrafé une feuille d'acétate, une fois celle-ci passée au four. La largeur hors tout de ce cadre est telle qu'il puisse ètre glissé dans les rainures support de grill à l'intérieur du four.

    THERMOFORMAGE DES VERRIERES

                                                 Le cadre et son positionnement dans le four

    Il nous faut réaliser la forme. Pour ma part je l'ai taillée dans un bloc de balsa (magasin d'aeromodélisme). Ce bois tendre se travaille facilement. Il suffira d'en enduire et en poncer finement la surface. La qualité du résultat final en dépend. A noter que celle ci doit ètre plus haute que l'originale d'un bon centimètre pour assurer un bon dégagement.

    THERMOFORMAGE DES VERRIERES

                                                             La forme de la verrière en balsa

    La forme est positionnée sur la grille de la boite, sensiblement en son centre.

    Le four et préchauffé une ou deux minutes à température maxi (pour ma part 250°). On enfourne le cadre avec la feuille d'acétate agrafée dessus, et on referme le four. On surveille par la vitre la déformation de la feuille d'acétate. Lorsque le creux atteint environ 2cm, on sort rapidement le cadre du four (gants anti chaleur indispensable), et on le plaque fermement sur la forme. Mise en route de l'aspirateur, et instantanément le miracle se produit.

    On éteint l'aspirateur et le four, et l'on admire le résultat.

    THERMOFORMAGE DES VERRIERES

                                                                            Moulage terminé

    La feuille d'acétate refroidie (une quinzaine de secondes), on peut retirer le cadre et la récupérer en faisant sauter les agrafes.

    THERMOFORMAGE DES VERRIERES

                                                                On retire la forme, et c'est fini.

    A notre les quelques plis résiduels sur la feuille, sans conséquence sur la verrière. Il faut que je perfectionne ma technique, mais le mode opératoire est là.

    Je ne vous détaille pas la suite: découpage, ajustement et habillage, s'il y a lieu, avec les montants et mise en place.

    Juste un précision: j'ai utilisé une feuille d'acétate que l'on trouve au format A4 chez les papetiers (0,5€ la feuille environ). Elle sert de couverture transparente pour la reliure de documents. Avec ce matériau, la limpidité de la verrière, bien que correcte, n'est pas parfaite et elle mérite d'ètre améliorée. Prochain essai avec un emballage de gâteau (utilisé par certains modélistes). Le résultat semblerait ètre meilleur.

    A vous de poursuivre les essais, mais avouez que ce n'est pas bien compliqué!

    PS: Je n'ai plus aucune excuse pour différer encore le montage de l'OURAGAN!

    Bons vols.

     

     

     

     

     

    « DASSAULT MD 450 OURAGAN au 1/33CAUDRON C600 AIGLON »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :